Biographie

Textes

« Tout ce qui fut dit d’ombre et de lumière » titre de Françoise Matthey

Je peins, je dessine ou j’imprime, suivant le fil de mon leitmotiv, pendant des longues périodes, n’en finissant jamais avec les variations et les transpositions. Ainsi, j’ai décliné en de multiples travaux, la Grande gentiane. Me méfiant des sujets trop jolis, j’ai passé à l’Hellébore, aux Paysages incertains et aux Etangs, aux Mouvements d'abeilles. Sensible à toutes techniques manuelles, curieuse de nouvelles expériences, j’ai travaillé la terre, le verre et le métal.

Actuellement, j’imbrique des ronds ou enfile des trous, des passages dans une feuille de papier, imaginant la réalité, essayant de trouver dans la mémoire de mes doigts une image qui résonne dans de multiples lectures, un équilibre ou un mouvement qui réjouisse l’esprit et allège la vie. Je m’approche de l’abstraction.  Sylvie Aubry


Les articles des journaux sont extraits des pages culturelles du Quotidien Jurassien.







2017lqj le11.02.2017 Lqj texte jean louis 31  10 2014 Sylvie aubry lqj 2014 2008  lqj texte yad donze%cc%81   copie